mardi 20 septembre 2016

Monter sa start-up en Asie

Vous avez envie d’entreprendre en Asie? D’y ouvrir une start-up et de profiter de l’importante croissance du marché asiatique? Ce continent, qui est actuellement en plein développement représente actuellement des opportunités très lucratives pour les start-ups. Singapour revient en tête de liste en tant que meilleur endroit de l’Asie pour créer et développer une start-up, mais la Chine, la Corée du Sud et Hong-Kong représentent aussi des environnements favorables. Un tour sur le sujet de la création de sa start-up en Asie.


Daxue Conseil - Monter sa startup en Chine

L’Asie, ce continent où il fait bon de créer son entreprise


Si dans certains pays et particulièrement en Europe, la création d’entreprises représente un véritable parcours du combattant, certains pays asiatiques appliquent des réglementations bien plus favorables aux entrepreneurs. Procédures administratives, fiscalité et cadre juridique, entre autres facteurs indispensables dans la création d’entreprises, sont beaucoup plus facilités et offrent certains avantages si vous vous lancez dans la création de votre start-up en Asie. Une zone du monde où les entreprises fleurissent à perte de vue actuellement, l’Asie propose un environnement probusiness grâce à la facilité d’installation, mais aussi grâce à sa fiscalité attractive et la disponibilité d’une main-d’œuvre à coût raisonnable. L’innovation dans denombreux secteurs et l’excellente qualité de vie dans la plupart de ces pays ne font que favoriser davantage l’implantation des start-ups dans le continent.

Singapour, le paradis de la start-up en Asie


De tous les pays d’Asie, Singapour est actuellement en haut de la liste des meilleurs endroits où l’environnement du business est des plus propices et avantageux pour créer et développer une start-up. Certaines actions entreprises par le gouvernement local ne font d’ailleurs qu’accentuer le phénomène du développement rapide de l’écosystème des startups dans le pays. Leur objectif étant de stimuler l’émergence et la croissance de ce secteur du business tout en incitant les acteurs à l’innovation. Si la plupart des plus grands investisseurs ont favorisé leur implantation en Chine et en Inde il y a de cela quelques années, aujourd’hui le mérite revient à Singapour grâce à son univers du business bien plus favorable et facilitant davantage la création et le développement des startups.

Quelques conseils pour monter sa start-up en Asie





Si le conseil en Chine ou en Inde ou en Estonie pour la création et le développement d’une start-up a été des plus plébiscités il y a quelques années, la Corée du Sud, Hong Kong et Singapour sont aujourd’hui représentés comme des régions du monde où trouver de nouvelles pépites pour les investisseurs. Cependant, chaque pays et région peut représenter chacun des éléments différents favorisant particulièrement la création et le développementd’entreprise à l’étranger. D’ailleurs, si vous avez envie de réussir à monter votre start-up en Asie, il est important de prendre en compte certains éléments tels que le secteur où le business sera des plus intéressants. En effet, le secteur de la technologie est des plus porteurs actuellement. En plus, certains pays d’Asie ont opté pour des subventions gouvernementales spécialement destinées pour motiver les boîtes de technologies étrangères à s’installer dans leurs pays. Par ailleurs, même si dans certains pays, le coût de la vie peut se révéler assez élevé, les possibilités de démarrer son entreprise à coût minime sont nombreuses. Il est aussi des plus importants d’être en règle avec les législations en vigueur, car les contrôles ne sont pas des plus cléments dans certains pays comme Singapour. Conseil en Chine et en Singapour pour les investisseurs, sachez que les consommateurs sont très brand-addict et ne sont pas toujours très attirés par de nouveaux produits, il serait ainsi plus préférable d’adopter un business qui exigera peu en matière de trésorerie, l’acquisition de clients pouvant se révéler bien plus longue et laborieuse.

Voir aussi : 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire