mardi 21 juin 2016

COOPERATION ENTRE LES UNIVERSITES FRANCO-CHINOISES

Les échanges entre universités françaises et chinoises sont de plus en plus nombreux et se traduisent la plupart du temps par la signature d'accords de coopération qui permet par exemple : la création de parcours d'études conjoints ou bien l’attribution de bourses d'études. Ce qui permet de rendre plus accessible les études à l’international.

ETUDIANTS CHINOIS PARTANT EN FRANCE :


Depuis ces dernières années le nombre d’étudiants en partance pour la France est de plus en plus nombreux (plus de trente mille étudiants chinois). De nombreuses raisons peuvent expliquer cette migration d’étudiants. Tout d’abord de plus en plus de partenariats sont créés entre les universités. Certains chinois viennent étudier en France après avoir été recalés au GaoKao, le concours national «  très sélectif » qui permet, en Chine, d’intégrer une université, mais ce n’est qu’une minorité. Mais une fois arrivée en France, la plupart des étudiants chinois doivent suivre une formation de mise à niveau linguistique dispensée dans les universités françaises. Mais la majorité des chinois viennent étudier en France pour apprendre une nouvelle langue mais surtout un savoir-faire unique, notamment dans le domaine de la pâtisserie avec l’école Paul Bocuse mondialement connue et reconnue. Ce qui se passe le plus souvent c’est que bon nombre de chinois ayant étudié et appris en France retourne dans leur pays après les études afin de développer et de mettre en œuvre ce qu’ils ont appris. Ces migrations de jeunes permettent à la Chine de se développer et de s’ouvrir à une économie de marché. Nous pourrions citer Deng Xiaoping ayant étudié en France et étant une personnalité politique influente ou bien l’artiste Ba Jin.

ETUDIANTS FRANÇAIS PARTANT EN CHINE :



Les étudiants français partant en Chine sont moins nombreux, les universités chinoises cherchent à combler ce retard notamment en envoyant les représentants des universités chinoises en France afin d’attirer un plus grand nombre de jeunes. Malgré tout certains partenariats  sont mis en place pour permettre aux étudiants français de partir. Ces jeunes doivent être déterminés à partir car beaucoup de démarches administrative sont à prévoir surtout pour le VISA, rentrer en Chine est plus compliqué que de rentrer en France. Très souvent après avoir étudié en Chine, contrairement aux chinois les français décident de rester dans ce pays qu’ils voient remplis d’opportunités. C’est par exemple le cas de Monsieur DAVID qui a créé son entreprise après avoir étudié à Pékin.  Mais nous remarquons également que bon nombre de français n’ayant pas étudié en Chine viennent par la suite s’y installer on peut citer Monsieur Crofils qui a créé le marché du rideau.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire